Partager
Catégorie
Finance

Résultats annuels 2017 - Solides performances 2017 avec une marge opérationnelle de 7% au S2, guidance 2018 en avance sur le plan de marché

Chapô
Prises de commandes record à 62 milliards d'euros, en hause de 9 milliards. Accélération de la stratégie d'innovation. Dividende proposés à 1.1€ par action, en hausse de 22%
Choix du type de champs
Corps
Image avec filtre
Image
cover
Titre
2017, a record year
Texte
En millions d'euros 2016 2017 Variation
Ventes* 15 613,6 16 962,2 +10,6%**
Résultat opérationnel 970.2 1 170.3 +20.6%
En % des ventes 6.2% 6.9% +70bps
Résultat net des activités poursuivies 532.5 714.5 +34,2%
Cash-flow net récurrent 332.5 435.3 +30,9%
Dette net en fin de période 341.5 451.5 +32,2%

 

*Ventes à valeur ajoutée

**Sur une base organique

Toutes les définitions sont expliquées à la fin du communiqué de presse sous "Glossaire"

 

SOLIDES PERFORMANCES 2017 AVEC UNE MARGE OPÉRATIONNELLE DE 7 % AU SECOND SEMESTRE

  • Solide croissance organique* des ventes de 10,6 %, soit 830 points de base au-dessus du taux de croissance de la production automobile mondiale (+2,3 %, source : IHS Automotive, janvier 2018), à 17 milliards d’euros
  • Résultat opérationnel en hausse de 20,6 %, à 1,17 milliard d’euros, soit 6,9 % des ventes (+70 points de base vs. 2016) ; au second semestre, le résultat opérationnel a augmenté de 21,6 % pour atteindre 7,0 % du chiffre d’affaires
  • Augmentation du résultat net des activités poursuivies de 34,2 %, à 714,5 millions d’euros
  • Cash-flow net récurrent en hausse de 30,9 %, à 435,3 millions d’euros
  • Solide structure financière avec une dette nette à 0,2x l’EBITDA en fin d’année

 

 

GUIDANCE 2018 EN AVANCE SUR LE PLAN DE MARCHE

  • Ventes 2018 en hausse d’au moins 7 % (à taux de change constants), soit au moins 500 points de base au-dessus du taux de croissance de la production automobile (+2,0 %, source : IHS Automotive, janvier 2018), portant le taux de croissance annuel moyen 2016-2018 à plus de 8 % et la surperformance moyenne sur cette même période à plus de 600 points de base (chiffres supérieurs aux ambitions initiales de +6 % et 400 points de base)
  • Marge opérationnelle 2018 supérieure à 7,0 % du chiffre d’affaires (objectif initial : 7,0 %)

  • Cash-flow net sur l’exercice 2018 supérieur à 500 millions d’euros (objectif initial confirmé)

  • Bénéfice par action 2018 de 5,00 € (objectif initial confirmé)

 

 

PRISES DE COMMANDES RECORD

  • 62 milliards d’euros de commandes sur une période de trois années glissantes (2015-2017), en hausse de 9 milliards d’euros par rapport à la période 2014-2016

 

Citation

Nos performances de 2017 ont confirmé notre capacité à renforcer la création de valeur grâce à la croissance rentable et à atteindre nos objectifs, tout en continuant à investir dans notre stratégie d’innovation. Nos prises de commandes ont atteint un niveau record et notre structure financière est saine.

Nous restons concentrés sur l’excellence opérationnelle et l’accélération de la transformation de Faurecia en une "Tech company" innovante. Je remercie tous nos collaborateurs pour leur contribution aux excellents résultats de cette année.

Auteur
Patrick Koller
Fonction de l'auteur
Directeur Général de Faurecia
Texte

Les états financiers de 2017 ont été approuvés par le Conseil d’administration lors de la réunion du 15 février 2018 sous la présidence de Michel de Rosen. Ces états financiers ont été vérifiés par les commissaires aux comptes.

Comme annoncé précédemment, depuis le 1er janvier 2017, Faurecia ne fait état que des ventes à valeur ajoutée, qui sont les ventes totales auxquelles on soustrait les ventes de monolithes (un tableau en annexe détaille le rapprochement des ventes totales et les ventes à valeur ajoutée).

Conformément à la règle comptable IFRS 5, les actifs et les passifs vendus ainsi que les recettes nettes (négatives) provenant de cessions ont été isolés sur des lignes distinctes dans le bilan consolidé ainsi que dans le compte de résultats. L’IFRS 5 ne s’applique qu’à l’activité Automotive Exteriors qui a été cédée le 29 juillet 2016 et pour laquelle une décision arbitrale définitive a été rendue en octobre 2017.

Texte

 

PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE DU GROUPE AU SECOND SEMESTRE 2017 :

 

CROISSANCE ORGANIQUE DES VENTES DE 12,8 % ET RÉSULTAT OPÉRATIONNEL EN PROGRESSION DE 22 %, À 7,0 % DES VENTES (+80 points de base)

Les ventes à valeur ajoutée de Faurecia ont atteint 8,378 milliards d’euros au S2 2017, en hausse de 8,9 % en données publiées et de 12,8 % en organique, soit 1 150 points de base au-dessus du taux de croissance de la production automobile mondiale (+1,3 %, source : IHS Automotive, janvier 2018)

  • Tous les Business Groups ont enregistré une solide croissance organique supérieure à 9 % (Interiors a enregistré la plus forte croissance organique, à +20,5 %)
  • Toutes les régions ont significativement surperformé la croissance de la production automobile locale, y compris l’Amérique du Nord, qui a enregistré une croissance organique de 1,1 % malgré une baisse de la production automobile locale de 7,3 % par rapport à l’année précédente

 

Le résultat opérationnel de Faurecia est en hausse de 21,6 %, à 584 millions d’euros ; la rentabilité a progressé de 80 points de base pour atteindre 7,0 % des ventes à valeur ajoutée

  • Tous les Business Groups ont enregistré une hausse à deux chiffres de leur résultat opérationnel

  • Toutes les régions ont connu une forte augmentation de leur résultat opérationnel

 

PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE DU GROUPE SUR L’EXERCICE 2017 :

 

CROISSANCE ORGANIQUE DES VENTES DE 10,6 % ET RÉSULTAT OPÉRATIONNEL EN PROGRESSION DE 21 %, À 6,9 % DES VENTES (+70 points de base)

Les ventes à valeur ajoutée de Faurecia ont atteint 16,962 milliards d’euros en 2017, en progression de 8,6 % en données publiées et de 10,6 % en organique, soit 830 points de base au-dessus de la production automobile mondiale (+2,3 %, source : IHS Automotive, janvier 2018)

  • Tous les Business Groups ont enregistré une solide croissance organique de plus de 8 % (Interiors enregistrant la plus forte croissance organique, à +14,8 %)
  • Toutes les régions ont significativement surperformé la croissance de la production automobile locale, y compris l’Amérique du Nord qui a enregistré une croissance organique de 5,6 % malgré une baisse de la production automobile locale de 4,0 % par rapport à l’année précédente
  • Pour ce qui est des clients, les évolutions les plus notables sont venues de Ford (+18 % en organique), PSA (+17 % en organique), FCA (+42 % en organique), Cummins pour les véhicules commerciaux (+39 % en organique), Volvo (+47 % en organique) ainsi que les constructeurs automobiles chinois (+71 % en organique)

Un changement de périmètre dû à la cession de l’usine de Fountain Inn (États-Unis) au S1 2016 a eu un effet négatif de 117 millions d’euros (-0,8 %).

Les variations des taux de change ont également eu un impact négatif de 191 millions d’euros (-1,2 %). Par semestre, l’effet a été positif au S1 2017, à +109 millions d’euros, et négatif au S2 2017, à -300 millions d’euros.

 

Le résultat opérationnel de Faurecia a atteint 1,170 milliard d’euros, en hausse de 20,6 % ; la rentabilité a progressé de 70 points de base pour atteindre 6,9 % des ventes à valeur ajoutée

  • Tous les Business Groups ont enregistré une hausse à deux chiffres de leur résultat opérationnel

  • Toutes les régions ont enregistré une forte hausse de leur résultat opérationnel ; en Europe et en Asie, le résultat opérationnel a progressé respectivement de 20 % et 10 % ; l’Amérique du Sud a renoué avec la rentabilité avec une forte hausse du résultat opérationnel de 35 millions d’euros

 

VENTES ET RENTABILITÉ PAR RÉGION

 

Europe (50 % des ventes du Groupe) : Record de ventes et de rentabilité

Ventes en hausse de 8,2 % en organique et résultat opérationnel en hausse de 20 %, à 6,2 % des ventes

  • Les ventes à valeur ajoutée ont atteint un total de 8 500,4 millions d’euros en 2017, contre 7 906,6 millions d’euros en 2016.

Elles sont en augmentation de 7,5 % en données publiées et de 8,2 % en organique, surperformant de 500 points de base la croissance de la production automobile européenne (Russie comprise) (+3,2 %, source : IHS Automotive, janvier 2018).

La croissance organique a été tirée par PSA, avec le succès des lancements des nouveaux SUV 3008 et 5008, Ford, FCA et Volvo ainsi que par le lancement à la fin de l’année d’un nouveau programme de sièges complets pour le groupe VW (Audi Q8, VW Touareg, Porsche Cayenne).

  • Le résultat opérationnel a atteint 527,0 millions d’euros en 2017 (contre 440,0 millions en 2016), soit 6,2 % des ventes à valeur ajoutée, en hausse de 60 points de base capitalisant sur l’efficacité opérationnelle.

 

 

Amérique du Nord (26 % des ventes du Groupe) : Des performances améliorées malgré des conditions de marché difficiles

Ventes en hausse de 5,6 % en organique et résultat opérationnel en hausse de 8 %, à 5,8 % des ventes

  • Les ventes à valeur ajoutée ont atteint un total de 4 470,2 millions d’euros en 2017, contre 4 432,7 millions en 2016. Elles ont augmenté de 0,8 % en données publiées et de 5,6 % en organique, surperformant ainsi de 960 points de base l’évolution de la production automobile nord-américaine (-4,0 %, source : IHS Automotive, janvier 2018).

L’effet de périmètre a été négatif de 117 millions d’euros (-2,6 %), dû à la cession de l’usine de Fountain Inn (États-Unis) au S1 2016.

Les taux de change ont également eu un impact négatif de 92 millions d’euros (-2,1 %), principalement en raison de la parité euro-dollar, qui a entraîné un effet positif de 71 millions d’euros au S1 mais un effet négatif de 163 millions au S2.

La croissance organique a été tirée par Ford (avec la fourniture de sièges pour le F-250), VW et Cummins (avec le lancement en janvier 2017 de la nouvelle technologie « Nitro » pour les véhicules commerciaux).

  • Le résultat opérationnel a atteint 257,6 millions en 2017 (contre 239,4 millions en 2016), ce qui représente 5,8 % des ventes à valeur ajoutée, soit une augmentation annuelle de 40 points de base, obtenue grâce à une meilleure efficacité industrielle.

 

 

Asie (17 % des ventes du Groupe, dont la Chine qui représente 77 % du chiffre d’affaires de la région et 13 % des ventes du Groupe) : Excellentes performances en Chine, dopées par les ventes aux constructeurs automobiles chinois et sur le segment des SUV

Hausse des ventes de 18,1 % en organique et résultat opérationnel en hausse de 10 %, à 11,6 % des ventes

  • Les ventes à valeur ajoutée ont atteint un total de 2 942,3 millions d’euros en 2017 contre 2 557,2 millions en 2016. Elles sont en hausse de 15,1 % en données publiées et de 18,1 % en organique, surperformant ainsi nettement la croissance de la production automobile en Asie (+2,7 %, source : IHS Automotive, janvier 2018).

Les taux de change ont entraîné un effet négatif de 78 millions d’euros (-3,1 %), principalement à cause de la parité euro-CNY.

En Chine, la croissance organique a atteint 19,7 %, largement supérieure à la croissance de la production automobile (+2,6 %, source : IHS Automotive, janvier 2018), et les ventes à valeur ajoutée aux constructeurs automobiles chinois ont progressé de 69 % en organique. En Chine, les ventes à valeur ajoutée ont atteint un total de 2 251 millions d’euros en 2017 (contre 1 952 millions en 2016), dont 16% ou 355 millions réalisés auprès de constructeurs automobiles chinois (contre 11 % et 218 millions d’euros en 2016).

  • Le résultat opérationnel a atteint 341,8 millions d’euros en 2017 (contre 310,4 millions en 2016), soit 11,6 % des ventes à valeur ajoutée.

 

 

Amérique du Sud (5 % des ventes du Groupe) : Redressement spectaculaire des ventes et de la rentabilité

Ventes en progression de 51,1 % en organique et retour à la rentabilité avec une hausse du résultat opérationnel de 35 millions d’euros, passant d’une perte de 23 millions d’euros en 2016 à un bénéfice de 12 millions en 2017

  • Les ventes à valeur ajoutée ont atteint un total de 788,0 millions d’euros en 2017, contre 509,6 millions en 2016. Elles ont progressé de 54,6 % en données publiées et de 51,1 % en organique, largement au-dessus de la croissance de la production automobile en Amérique du Sud (+19,7 %, source : IHS Automotive, janvier 2018).

L’effet de change a été positif de 18 millions d’euros (+3,6 %).

  • Le résultat opérationnel est un profit 11,6 millions d’euros en 2017 (contre une perte de 23,2 millions en 2016), ce qui représente 1,5 % des ventes à valeur ajoutée ainsi qu’un retournement de 34,8 millions d’euros d’une année sur l’autre.

 

 

VENTES ET RENTABILITÉ PAR BUSINESS GROUP

 

Seating (42 % des ventes du Groupe)

Ventes en hausse de 9,0 % en organique et résultat opérationnel en progression de 20 %, à 5,8 % des ventes (+60 points de base)

  • Les ventes à valeur ajoutée ont atteint un total de 7 132,9 millions d’euros en 2017, contre 6 607,4 millions en 2016, soit une progression de 8,0 % en données publiées et 9,0 % en organique, soit 670 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile mondiale (+2,3 %, source : IHS Automotive, janvier 2018).

Les ventes organiques connaissent une croissance à près de deux chiffres en Europe et en Amérique du Nord, et une croissance à deux chiffres en Asie et en Amérique du Sud. La croissance organique a principalement été tirée par les ventes à PSA en Europe et à Ford en Amérique du Nord.

En Chine, les ventes ont progressé de 6 % en organique. En 2017, deux nouvelles joint-ventures pour le Business Group Seating ont été signées avec deux équipementiers chinois, Wuling et BYD, ce qui contribuera à la croissance future.

  • Le résultat opérationnel a atteint 410,9 millions d’euros en 2017 (contre 343,7 millions d’euros en 2016), soit 5,8 % des ventes à valeur ajoutée et une amélioration de 60 points de base par rapport à l’année précédente.

 

 

Interiors (31 % des ventes du Goupe)

Ventes en hausse de 14,8 % en organique et résultat opérationnel en progression de 21 %, à 5,6 % des ventes (+40 points de base)

  • Les ventes à valeur ajoutée ont atteint 5 336,1 millions d’euros en 2017, contre 4 810,9 millions en 2016, soit une hausse de 10,9 % en données publiées et de 14,8 % en organique, des performances largement supérieures à la croissance de la production automobile mondiale (+2,3 %, source : IHS Automotive, janvier 2018).

Les ventes ont souffert d’un effet de périmètre négatif de 117 millions d’euros (-2,4 %) dû à la cession de l’usine de Fountain Inn (États-Unis) au S1 2016.

Les ventes organiques ont progressé de 67 % en Asie, tirées par la Chine, et elles ont plus que doublé en Amérique du Sud. La croissance organique a été principalement tirée par Ford, FCA et les constructeurs automobiles chinois.

Les ventes en Chine ont plus que doublé sur une base organique (+104 %). En 2017, une nouvelle joint-venture a été créée avec Wuling pour le Business Group Interiors. Elle contribuera à la croissance future, tout comme la consolidation de Coagent, société également acquise en 2017.

  • Le résultat opérationnel a atteint 299,7 millions d’euros en 2017 (contre 247,9 millions en 2016), ce qui représente 5,6 % des ventes à valeur ajoutée et une amélioration de 40 points de base par rapport à l’année précédente.

 

 

Clean Mobility (27 % des ventes du Groupe)

Ventes en hausse de 8,3 % en organique et résultat opérationnel en progression de 17 %, à 10,2 % des ventes (+80 points de base)

  • Les ventes à valeur ajoutée ont atteint 4 493,2 millions d’euros en 2017, contre 4 195,3 millions d’euros en 2016, soit une progression de 7,1 % en données publiées et de 8,3 % en organique, surperformant de 600 points de base la croissance de la production automobile mondiale (+2,3 %, source : IHS Automotive, janvier 2018).

Les ventes à Cummins (+39 %) ont continué d’être un important levier de croissance : le segment des véhicules commerciaux a progressé de 41 % et représente aujourd’hui 11 % du Business Group Clean Mobility.

En Chine, les ventes ont progressé de 6 % en organique.

  • Le résultat opérationnel a atteint 459,7 millions d’euros en 2017 (contre 393,8 millions en 2016), ce qui représente 10,2 % des ventes à valeur ajoutée, une forte amélioration de 80 points de base par rapport à l’année précédente.

 

 

RÉSULTAT NET DES ACTIVITÉS POURSUIVIES EN HAUSSE DE 34 %, À 715 MILLIONS D’EUROS

Le résultat opérationnel s’établit à 1 170,3 millions d’euros, en hausse de 21 %, contre 970,2 millions en 2016.

  • Coûts de restructuration : charge nette de 85,0 millions d’euros contre 86,3 millions en 2016 ;

  • Autres produits et charges d'exploitation non courants : charge nette de 11,2 millions d’euros contre 19,5 millions en 2016 ;
  • Amortissement des actifs incorporels acquis: charge nette de 1,2 million d’euros en 2017 ;
  • Résultat financier net : charge nette de 131,3 millions d’euros, contre 162,4 millions en 2016, qui incluaient une charge de 21 millions d’euros, liée au remboursement anticipé des obligations de 2016 ;
  • Impôt sur les bénéfices : charge nette de 261,8 millions d’euros contre 189,2 millions en 2016, ce qui reflète principalement l’augmentation du bénéfice avant impôt ;
  • Résultat net des sociétés mises en équivalence : profit de 34,6 millions d’euros contre un profit de 19,7 millions en 2016.

Le résultat net des activités poursuivies atteint 714,5 millions d’euros, en hausse de 34 % par rapport aux 532,5 millions de 2016.

Le résultat net des activités non poursuivies a été un profit de 188,3 millions d’euros en 2016 (correspondant à la cession de l’activité Automotive Exteriors) et une charge de 7,4 millions en 2017 (correspondant à un ajustement mineur de cette cession).

Le résultat net consolidé a atteint 707,1 millions d’euros, en baisse de 2 % par rapport aux 720,8 millions de 2016.

Les intérêts minoritaires se sont établis à 96,9 millions d’euros, contre 83,0 millions en 2016.

Au final, le résultat net consolidé (part du Groupe) est un bénéfice de 610,2 millions d’euros, en baisse de 4 % par rapport aux 637,8 millions de 2016.
 

 

STRUCTURE FINANCIÈRE SAINE ET GRANDE FLEXIBILITÉ FINANCIÈRE

L’EBITDA a atteint 1 889,3 millions d’euros, en hausse de 15 % par rapport aux 1 639,3 millions d’EBITDA de 2016.

  • La variation du besoin en fonds de roulement (y compris les créances cédées globalement stables) a généré une ressource de 213,0 millions d’euros, contre une ressource de 162,5 millions en 2016, reflétant un strict contrôle strict de tous les postes du fonds de roulement ;
  • Les investissements corporels et incorporels et la R&D capitalisée ont atteint un total de 1 207,5 millions d’euros, contre 1 044,9 millions en 2016, ce qui s’explique par un plus grand nombre de programmes démarrés en 2017 ;
  • La restructuration a représenté une sortie de 88,3 millions d’euros, contre 63,5 millions en 2016 ;
  • Les charges financières nettes ont représenté une sortie de 124,5 millions d’euros, contre 132,0 millions en 2016, ce qui reflète des conditions financières plus favorables ;
  • L’impôt sur les bénéfices a représenté une sortie de 286,5 millions d’euros, contre 257,7 millions en 2016 ;
  • Les autres éléments incluant le cash-flow provenant des activités non poursuivies ont généré une ressource de 39,8 millions d’euros, contre 154,8 millions en 2016 (l’année 2016 incluait le flux de trésorerie généré par la cession de l’activité Automotive Exteriors).

Le cash-flow net est de 435,3 millions d’euros contre 458,5 millions en 2016 ; le cash-flow récurrent net de 435,3 millions d’euros a progressé de 31 % par rapport aux 332,5 millions de 2016.

Le cash-flow net récurrent s’est amélioré par rapport à 2016, tant en pourcentage des ventes (2,6 % des ventes à valeur ajoutée en 2017, contre 2,1 % en 2016) qu’en pourcentage de l’EBITDA (23 % en 2017, contre 20 % en 2016).

  • Les dividendes versés (incluant les minoritaires) correspondent à une sortie de 186,1 millions d’euros, contre 165 millions en 2016 ;
  • L’achat d’actions a généré une sortie de 40,0 millions d’euros, contre 24,8 millions en 2016 ;
  • Les investissements financiers nets et les autres éléments de trésorerie ont généré une sortie nette de 319,2 millions d’euros, contre une ressource nette de 335,6 millions en 2016. La sortie nette de 2017 inclut notamment l’investissement initial dans Parrot Automotive, l’augmentation de la part détenue dans la joint-venture de l’usine FCA-Pernambuco de 35 % à 51 % et la participation de 50,1 % dans la société Coagent. En 2016, la ressource nette correspondait principalement à la cession de l’activité Automotive Exteriors.

Au 31 décembre 2017, la dette financière nette du Groupe s’établissait à 451,5 millions d’euros, contre 341,5 millions au 31 décembre 2016. Ce chiffre représente 0,2x l’EBITDA, un ratio stable par rapport à l’année précédente.

Faurecia bénéficie d’une structure financière saine et d’une grande flexibilité financière :

  • Plus de 70 % de la dette brute est sécurisée par des obligations n’arrivant pas à échéance avant 2022,
  • Grande souplesse financière grâce à une ligne de crédit syndiquée non utilisée de 1,2 milliard d’euros dont l’échéance est juin 2021,
  • Conditions financières nettement améliorées grâce aux récentes opérations de refinancement,
  • Faurecia reste attentif aux opportunités de marché qui lui permettraient de renforcer plus avant sa structure financière.

 

La croissance rentable du Groupe ainsi que ses perspectives de génération accrue de cash ont récemment conduit Moody’s et Standard & Poor’s à relever les notes de Faurecia : en octobre 2017, Moody’s a relevé sa perspective à « Positive », et en janvier 2018, Standard & Poor’s a accordé au Groupe la note de BB+ assortie d’une perspective « Stable ».
 

 

PRISES DE COMMANDES RECORD (2015-2017) DE 62 MILLIARDS D’EUROS, EN PROGRESSION DE 9 MILLIARDS

La prise de commandes du Groupe (sur la période 2015-2017) atteint 62 milliards d’euros, soit 9 milliards de plus que l’année précédente (sur la période 2014-2016). Ce chiffre record atteste de la capacité du Groupe à attirer de nouveaux projets et de nouveaux clients (15 nouveaux clients en 2017) et renforce la confiance dans une croissance future rentable.

 

 

ACCÉLÉRATION DE LA STRATÉGIE D’INNOVATION

En 2017, le Groupe a investi dans d’importants partenariats et investissements afin d’accélérer l’acquisition de nouvelles compétences et expertises dans les domaines « Sustainable Mobility » (mobilité durable) et « Smart Life on Board » (vie intuitive à bord), ainsi que dans les services numériques.

On notera les investissements dans Parrot Automotive et Coagent (Chine), dans les domaines de la connectivité et de l’ « infotainment », ainsi que l’acquisition de Hug Engineering pour les solutions propres pour moteurs à grande puissance.

Le Groupe a également signé des partenariats technologiques, avec ZF pour des solutions de sécurité de pointe ainsi qu’avec Mahle pour la gestion thermique de l’habitacle du futur (« Cockpit of the Future »). Les technologies issues de ces partenariats ont été présentées pour la première fois au salon CES de Las Vegas en janvier 2018.

Un autre partenariat important a été signé avec Accenture relatif aux services numériques et à la transformation digitale.

Faurecia Ventures, le fonds d’investissement créé en 2016, a investi dans sept start-ups.

En outre, le Groupe a lancé sa première plate-forme dédiée à l’innovation dans la Silicon Valley afin d’accélérer ses relations avec l’écosystème local de start-ups ainsi qu’avec le milieu universitaire.

L’accélération de la stratégie d’innovation du Groupe s’est traduite par une augmentation des dépenses d’innovation de 23% pour atteindre 160 millions d’euros. Le nombre de premiers dépôts de brevets a également augmenté de 35% (de 244 en 2016 à 330 en 2017), atteignant un total de 577 dépôts de brevets en 2017, incluant les extensions de brevets.

 

 

DIVIDENDE PROPOSÉ À 1,10 € PAR ACTION, SOIT +22 % PAR RAPPORT À L’ANNÉE PRÉCÉDENTE

Le Conseil d’administration proposera à la prochaine Assemblée générale des actionnaires, qui aura lieu le 29 mai à Paris, le versement d’un dividende de 1,10 € par action, soit une hausse de 22 % par rapport au montant de 0,90 € versé l’an dernier. Il sera payé en numéraire au début du mois de juin. Cette augmentation du dividende reflète la confiance du Groupe en sa capacité à générer une croissance rentable et un cash-flow plus élevé, ainsi que son engagement à créer de la valeur actionnariale.

 

 

PERSPECTIVES

Dans l’environnement actuel, et conformément aux dernières prévisions IHS, Faurecia prévoit une croissance de la production automobile mondiale aux alentours de 2 %* en 2018 par rapport à 2017.

Compte tenu de cette hypothèse* ainsi que de la dynamique de création de croissance rentable, Faurecia vise les objectifs suivants pour l’exercice 2018 :

  • Croissance des ventes d’au moins +7 % (à taux de change constants), soit au moins 500 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile mondiale,
  • Marge opérationnelle supérieure à 7 % des ventes,
  • Cash-flow net supérieur à 500 millions d’euros,
  • Bénéfice net par action de 5,00 euros.

Ces objectifs dépassent les ambitions annoncées par Faurecia pour 2018 lors de son Capital Markets Day d’avril 2016.

 

Après la journée investisseurs du 27 juin 2017 à Londres, consacrée à « Sustainable Mobility », Faurecia organisera une nouvelle journée investisseurs à Paris le 15 mai prochain sur le thème « Smart Life on Board » (Seating et Interiors), avec un point d’actualité sur « Sustainable Mobility ».

 

* Principales hypothèses de production automobile par région (véhicules particuliers + véhicules légers < 3,5 t) :

Europe : au moins +2 %

Amérique du Nord : moins de +1 %

Chine : au moins +2 %

 

Principales hypothèses devises 2018 :

                USD/EUR à 1,20 en moyenne

                CNY/EUR à 7,80 en moyenne

Contenu(s) associé(s)
Date
Fichier
Catégorie
Rapport
Date
Catégorie
Présentation
Date
Catégorie
Communiqué de presse
Sur le même sujet
Choix du type de champs
Image avec filtre
Image
rapport

Finance

Partager
Contact presse
Eric Fohlen Weill
Head of Corporate Communications
Demande de contact
Contact analystes & investisseurs
Marc Maillet
Directeur des Relations Investisseurs
Demande de contact
Ne manquez plus aucune info
Créer mon alerte
Abonnez-vous pour être informé de toute nouvelle publication sur le site !
Créer une alerte
Vous êtes interessé(e) par :