faurecia

Partager
Catégorie
Finance

Ventes du troisième trimestre 2018

Chapô
Forte croissance des ventes de 8,3%** et solide surperformance de 920 PB. Confirmation des objectifs annuels.
Choix du type de champs
Corps
Texte
en millions d'euros T3 2017* T3 2018 Variation** Production auto.***
Ventes 3 789 4 014 +8,3% -0,9%

Par activité

Seating

Interiors

Clean Mobility

 

1 611

1 174

1 004

 

1 743

1 211

1 061

 

+10,3%

+6,2%

+7,6%

 

-0,9%

-0,9%

-0,9%

Par région

Europe

Am. du Nord

Asie

Am. du Sud

Reste du Monde

 

1 834

984

698

202

72

 

1 858

1 114

807

185

49

 

+2,8%

+11,3%

+16,7%

+27,1%

n/s

 

-2,6%

+3,2%

-2,1%

+8,1%

n/s

* L’application de la norme IFRS15 a entraîné des retraitements par rapport aux chiffres de 2017 tels que publiés en juillet 2017 ; un tableau en annexe présente les chiffres ajustés pour l’application de cette norme
** À taux de change constants
*** Source : estimations IHS, septembre 2018 (segment véhicules en ligne avec CAAM pour la Chine)

Toutes les définitions sont expliquées à la fin du communiqué de presse sous « Glossaire »

 

FORTE CROISSANCE DES VENTES DE 8,3 %** ET SOLIDE SURPERFORMANCE DE 920 POINTS DE BASE

 

  • Les trois activités ont enregistré une forte croissance des ventes**
  • Croissance des ventes** nettement supérieure à celle de la production automobile locale dans toutes les régions

 

Confirmation des objectifs annuels

 

  • Croissance des ventes sur l’exercice 2018 d’au moins +8 % (à taux de change constants) ou d’au moins 600 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile mondiale
  • Marge opérationnelle d’au moins 7,2 % des ventes en 2018
  • Cash-flow net supérieur à 500 millions d’euros en 2018
  • Bénéfice net par action supérieur à 5 euros pour l’exercice 2018

 

Citation

« Nous avons enregistré une solide progression des ventes et nettement surperformé le marché au troisième trimestre, malgré des difficultés conjoncturelles en Europe et en Asie. Les excellentes performances du Groupe depuis le début de l’année et nos prévisions pour le dernier trimestre nous permettent de confirmer pleinement nos objectifs annuels, tels que revus à la hausse en juillet. Sur le moyen terme, nous nous concentrons sur l’exécution de notre plan de croissance rentable, tel que présenté en mai lors du Capital Markets Day, et sommes confiants dans notre capacité à atteindre nos objectifs financiers pour 2020. »

Auteur
Patrick Koller
Fonction de l'auteur
Directeur général du Groupe Faurecia
Texte

 

Le Conseil d’administration, sous la présidence de Michel de Rosen, s’est réuni le 10 octobre 2018 et a revu le présent Communiqué de Presse.

Conséquences de l’application de la norme IFRS15 :

  • En 2017, Faurecia avait déjà partiellement anticipé la norme IFRS15 en présentant les ventes
  • comme « Ventes à valeur ajoutée », c’est-à-dire les « Ventes totales » moins les « Ventes de monolithes », pour lesquelles Faurecia n’a qu’un rôle d’agent.
  • En outre, depuis le 1er janvier 2018, en application de la norme IFRS15 :
  • Les ventes d’outillage sont comptabilisées lors du transfert de contrôle au client (PPAP = « Production Part Approval Process »), peu avant le démarrage de la production en série.
  • Les coûts de développement sont comptabilisés en tant que coûts de pré-production
  • et le chiffre d’affaires correspondant est inclus dans les ventes de produits.

 

Un tableau en annexe indique, pour 2017 :

  • Les chiffres des ventes par trimestre/région/activité, retraités pour l’application de la norme IFRS15.
  • Le résultat opérationnel par semestre/région/activité, retraité pour l’application de la norme IFRS15.
  • L’impact n’est pas matériel.
     

 

Conséquences des récents investissements : au troisième trimestre 2018, la contribution des acquisitions aux ventes s’élevait à 135 millions d’euros, soit 3,6 % des ventes du troisième trimestre 2017, notamment :

  • La coentreprise avec Wuling a apporté 14 millions d’euros à Seating
  • La coentreprise avec BYD a apporté 63 millions d’euros à Seating
  • Coagent a apporté 26 millions d’euros à Interiors
  • La coentreprise avec Wuling a apporté 13 millions d’euros à Interiors
  • Hug a apporté 17 millions d’euros à Clean Mobility

 

Le résultat opérationnel, présenté comme le principal indicateur de performance de Faurecia, est le résultat opérationnel avant amortissement des actifs incorporels acquis dans le cadre de regroupements d’entreprises (PPA).

 

FORTE CROISSANCE DES VENTES DE 8,3 % À TAUX DE CHANGE CONSTANTS AU TROISIÈME TRIMESTRE

Les ventes de Faurecia ont atteint 4 014 millions d’euros au troisième trimestre 2018, soit une hausse de 8,3 % hors incidence négative des taux de change de 2,4 % (principalement due à la livre turque, au réal brésilien et au peso argentin).

Cette croissance est supérieure de 920 points de base à l’évolution de la production automobile mondiale (-0,9 %, source : IHS Automotive, septembre 2018). Elle inclut 135 millions d’euros (soit +3,6 %) provenant des acquisitions.

En données publiées, les ventes ont augmenté de 5,9 %.

 

•    Toutes les activités ont enregistré une solide croissance des ventes (à taux de change constants)

  • Seating +10,3 %
  • Interiors +6,2 %
  • Clean Mobility +7,6 %

 

•    Toutes les régions ont nettement surperformé la croissance de la production automobile locale

  • Europe +2,8 %     contre IHS septembre 2018 à -2,6 %
    +540 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile
  • Amérique du Nord +11,3 % contre IHS septembre IHS septembre 2018 à +3,2 %
    +810 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile
  • Asie +16,7 % contre IHS septembre IHS septembre 2018 à -2,1 %
    +1 880 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile
  • Amérique du Sud +27,1 % contre IHS septembre 2018 à +8,1 %
    +1 900 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile

 

VENTES PAR ACTIVITÉ AU TROISIÈME TRIMESTRE

Seating (43 % des ventes du Groupe) : croissance à deux chiffres de 10,3 % à taux de change constants
Les ventes s’établissent à 1 742,7 millions d’euros au troisième trimestre 2018, contre 1 611,5 millions d’euros au troisième trimestre 2017. Elles sont en hausse de 8,1 % en données publiées et de 10,3 % à taux de change constants, surperformant de 1 120 points de base la croissance de la production automobile mondiale (-0,9 %, source : IHS Automotive, septembre 2018). Les ventes intègrent 78,3 millions d’euros liés aux récents investissements (soit 4,9% des ventes du troisième trimestre 2017), en raison des joint-ventures avec Wuling et BYD (intégrée à compter du 1er juillet).
Cette croissance de 10,3 % à taux de change constants reflète :
•    en Europe, une croissance de 3,0 %, essentiellement tirée par les ventes à VW (nouvelle activité Sièges complets)
•    en Asie, une croissance de 50,3 %, dopée par les équipementiers chinois et les nouvelles coentreprises
•    en Amérique du Sud, une croissance de 48,2 %, essentiellement portée par les ventes à VW.
L’Amérique du Nord a enregistré un léger recul à taux de change constants (-0,9 %), l’augmentation des ventes à Nissan (Altima) et Ford (Super Duty) ayant été neutralisée par la baisse des ventes à Daimler (Classe M).

Interiors (30 % des ventes du Groupe) : solide croissance de 6,2 % à taux de change constants
Les ventes s’établissent à 1 210,6 millions d’euros au troisième trimestre 2018, contre 1 173,6 millions d’euros au troisième trimestre 2017. Elles sont en hausse de 3,2 % en données publiées et de 6,2 % à taux de change constants, surperformant de 710 points de base la croissance de la production automobile mondiale (-0,9 %, source : IHS Automotive, septembre 2018). Les ventes intègrent 40,2 millions d’euros liés aux récents investissements (soit 3,4% des ventes du troisième trimestre 2017), en raison de la JV avec Wuling et Coagent.

Cette croissance de 6,2 % à taux de change constants reflète :
•    en Europe, une croissance de 1,8 %, essentiellement tirée par les ventes à Ford, JLR et Volvo qui ont plus que compensé le déclin des ventes à Daimler (Classe A) ;
•    en Amérique du Nord, une croissance de 32,6 %, dopée par les ventes à FCA (nouveaux modèles RAM) et Tesla (accélération de la production de la Model 3) ;
•    en Asie, un recul des ventes de 3,0 %, essentiellement en raison d’une baisse des ventes à Ford et PSA, qui a plus que neutralisé l’augmentation des ventes aux équipementiers chinois stimulées par la contribution des acquisitions ;
•    en Amérique du Sud, un recul des ventes de 1,1 %, en raison notamment d’une diminution des ventes à FCA.

Clean Mobility (27 % des ventes du Groupe) : solide croissance de 7,6 % à taux de change constants, avec une croissance à deux chiffres en Amérique du Nord et du Sud
Les ventes s’établissent à 1 060,5 millions d’euros au troisième trimestre 2018, contre 1 003,8 millions d’euros au troisième trimestre 2017. Elles sont en hausse de 5,6 % en données publiées et de 7,6 % à taux de change constants, surperformant de 850 points de base la croissance de la production automobile mondiale (-0,9 %, source : IHS Automotive, septembre 2018). Les ventes intègrent 16,7 millions d’euros liés aux récents investissements (soit 1,7% des ventes du troisième trimestre 2017), en raison de Hug Engineering.
Cette croissance de 7,6 % à taux de change constants reflète :
•    En Europe, une croissance de 5,2 % tirée par Hug Engineering ;
•    En Amérique du Nord et du Sud, une croissance de 11,6 % et 52,1 % respectivement, alimentée par les ventes à FCA (nouveaux modèles RAM) et Cummins pour l’Amérique du Nord, et par les ventes à VW (Polo) pour l’Amérique du Sud ;
•    en Asie, des résultats globalement stables (-0,5 %), l’augmentation des ventes aux équipementiers chinois et à Hyundai n’ayant pas suffi à compenser entièrement le recul des ventes aux équipementiers internationaux.

 

VENTES PAR RÉGION AU TROISIÈME TRIMESTRE

Europe (46 % des ventes du Groupe) : solide surperformance dans un contexte plus difficile
Les ventes s’établissent à 1 857,9 millions d’euros au troisième trimestre 2018, contre 1 833,9 millions d’euros au troisième trimestre 2017. Elles sont en hausse de 1,3 % en données publiées et de 2,8 % à taux de change constants, surperformant de 540 points de base la production automobile européenne (Russie comprise) (-2,6 %, source : IHS Automotive, septembre 2018). Les ventes intègrent 16,7 millions d’euros provenant des acquisitions (soit 0,9 % des ventes de l’an dernier), liés à la consolidation de Hug Engineering.
Chacune des trois activités a contribué à cette hausse des ventes, qui découle essentiellement d’une nette augmentation des ventes à Ford, VW (nouvelle activité Sièges complets) et Tata ayant plus que compensé le recul des ventes à Daimler, Renault-Nissan-Mitsubishi et FCA.

Amérique du Nord (28 % des ventes du Groupe) : solide croissance tirée par les SUV, les camions légers et les véhicules utilitaires
Les ventes s’établissent à 1 114,5 millions d’euros au troisième trimestre 2018, contre 984,1 millions d’euros au troisième trimestre 2017. Elles sont en hausse de 13,2 % en données publiées, notamment grâce à l’incidence positive des effets de change de 1,9 % pour le premier trimestre de l’exercice, et de 11,3 % à taux de change constants, surperformant de 810 points de base la production automobile d’Amérique du Nord (+3,2 %, source : IHS Automotive, septembre 2018).
Cette croissance des ventes a essentiellement été portée par les activités Interiors et Clean Mobility, qui ont bénéficié d’une très nette augmentation des ventes à FCA, Renault-Nissan-Mitsubishi, Tesla, Ford et Cummins.

Asie (20 % des ventes du Groupe, Chine comprise qui représente 78 % des ventes de la région soit 16 % des ventes du Groupe) : solide croissance tirée par les équipementiers chinois et gain de parts de marché grâce aux acquisitions
Les ventes s’établissent à 807,2 millions d’euros au troisième trimestre 2018, contre 697,6 millions d’euros au troisième trimestre 2017. Elles sont en hausse de 15,7 % en données publiées et de 16,7 % à taux de change constants, une progression très largement supérieure à l’évolution de la production automobile en Asie     (-2,1 %, source : IHS Automotive, septembre 2018, segment véhicules en ligne avec CAAM pour la Chine). Les ventes du troisième trimestre 2018 intègrent 118,5 millions d’euros provenant des acquisitions (soit 17,0 % des ventes de l’an dernier), essentiellement grâce à la consolidation des coentreprises avec Wuling (Interiors et Seating), Coagent et BYD (à compter du 1er juillet).
Les ventes en Chine ont atteint 628,5 millions d’euros, ce qui représente 78 % des ventes en Asie, en progression de 19,5 % à taux de change constants (contre une évolution de la production automobile chinoise de -5,4 % - source : IHS Automotive, septembre 2018, segment véhicules en ligne avec CAAM pour la Chine).
Elles ont continué d’être tirées par les ventes aux équipementiers chinois, qui ont atteint 202 millions d’euros (2,7 fois les ventes du troisième trimestre 2017), soit 32 % des ventes en Chine.

Amérique du Sud (5 % des ventes du Groupe) : forte incidence négative de l’effet de change, neutralisant une solide croissance à deux chiffres à taux de change constants
Les ventes s’établissent à 185,3 millions au troisième trimestre 2018, contre 201,7 millions d’euros au troisième trimestre 2017. Elles sont en baisse de 8,1 % en données publiées, à cause d’un effet de change négatif de 35,2 % (principalement dû à la parité réal brésilien-euro et peso argentin-euro), mais en hausse de 27,1 % à taux de change constants, surperformant de 1 900 points de base la production automobile en Amérique du Sud (+8,1 %, source : IHS Automotive, septembre 2018).
Les activités Seating et Clean Mobility ont contribué à cette forte croissance du chiffre d’affaires, tirée par la reprise du marché et l’augmentation des ventes à VW et Ford.

 

PERSPECTIVES

Faurecia confirme pleinement ses objectifs pour l’exercice 2018, tels que revus à la hausse en juillet 2018 lors de l’annonce des résultats du premier semestre 2018 (voir le communiqué de presse du 20 juillet 2018) :

 

  • Croissance des ventes d’au moins +8 % (à taux de change constants) ou d’au moins 600 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile mondiale
  • Marge opérationnelle d’au moins 7,2 % des ventes
  • Cash-flow net supérieur à 500 millions d’euros
  • Bénéfice par action supérieur à 5 euros

Ces perspectives prennent en compte :

  • une croissance de la production automobile mondiale moins soutenue pour l’année (+1,3 % selon les prévisions IHS de septembre 2018, dont 0,6 % au deuxième semestre) ;
  • l’impact sur le quatrième trimestre 2018 de la base de comparaison défavorable d’un quatrième trimestre 2017 favorisé par des ventes « Outillage et Prototypes » record de 502 millions d’euros au quatrième trimestre 2017 (contre 230 millions d’euros en moyenne sur les trois précédents trimestres, voir annexe à la page 8) ;
  • un taux de change USD/EUR à 1,20 en moyenne et CNY/EUR à 7,80 en moyenne pour l’exercice 2018.

 

La conférence téléphonique pour les analystes financiers et la presse aura lieu ce jour à 8h00 (heure de Paris).

Numéros à composer :

  • France : +33 (0)1 76 77 22 57
  • Royaume-Uni : +44(0)330 336 9411
  • États-Unis : +1 929 477 0324

Pas de code d’accès

Webcast URL: https://edge.media-server.com/m6/p/m3z3uw98

Contenu(s) associé(s)
Date
Catégorie
Communiqué de presse
Date
Catégorie
Présentation
Contact presse
Eric Fohlen Weill
Head of Corporate Communications
Demande de contact
Contact analystes & investisseurs
Marc Maillet
Directeur des Relations Investisseurs
Demande de contact
Ne manquez plus aucune info
Créer mon alerte
Abonnez-vous pour être informé de toute nouvelle publication sur le site !
Créer une alerte
Vous êtes interessé(e) par :