Image bannière (visuel principal de l'article)
hyundai-fuel-cell
Partager
Catégorie
Mobilité durable

L'hydrogène, au cœur des plans de transition énergétique et de relance économique

Corps
Texte

La décennie de l'hydrogène a commencé. L’hydrogène vert pourrait fournir près de 20 % de la demande énergétique mondiale d'ici 2050 et ainsi éliminer 6 gigatonnes d'émissions de CO2 chaque année.

Les possibilités de production, de stockage et de transport de l'hydrogène représentent des avantages significatifs. Les systèmes à hydrogène n'utilisent pas de matériaux critiques - à l'exception du platine et sa teneur devrait rapidement être réduite à environ 20 grammes par 100kW. Son excellente recyclabilité est par ailleurs connue. Outre les avantages environnementaux de cette transition, la production d'hydrogène peut contribuer à réduire la dépendance à l'égard des chaînes mondiales d'approvisionnement en énergie et à renforcer la sécurité énergétique et la souveraineté des États.

Bien que nous ayons progressé dans la résolution de certains problèmes, tels que la sensibilisation aux avantages de l'hydrogène et la nécessité de convaincre les investisseurs et les principales parties prenantes de sa valeur, certains obstacles demeurent. Parmi eux, l’harmonisation des réglementations dans les différents pays, l’accélération de la production d'hydrogène vert ainsi que la fiabilité des réseaux de distribution. Sur ce dernier point, des options existent, notamment plus de 20 000 km de pipelines disponibles en Europe pouvant être adaptés pour le transport de l'hydrogène. 

La mobilité hydrogène prendra son essor au travers des véhicules utilitaires. L'hydrogène est particulièrement adapté aux poids-lourds et véhicules commerciaux ainsi qu'aux moteurs à très forte puissance en raison du temps de ravitaillement court, de l'autonomie accrue et des conditions de charge utile favorables. Grâce à l'innovation, à l'optimisation technique et à la mise à l'échelle, le coût des systèmes de piles à combustible continuera de baisser considérablement. Le coût total de possession des véhicules électriques à pile à combustible devrait dépasser celui des véhicules électriques à batterie entre 2025 et 2030. D'ici 2030, les systèmes de piles à combustible devraient représenter un marché de 19 milliards d'euros.

Combinée à des batteries plus petites, cette technologie – que nous appelons « dual power solutions » - deviendra également une solution intéressante grâce à une autonomie allongée et une flexibilité d'utilisation.

Au cours des trois dernières années, Faurecia a investi plus de 160 millions d'euros dans la R&D, la production, les partenariats stratégiques et les acquisitions. SYMBIO, notre co-entreprise créée avec Michelin, est une pièce maîtresse grâce à ses capacités différenciantes d'intégration de systèmes de piles et aux complémentarités technologiques et commerciales de Faurecia et Michelin. Nos deux Groupes se sont par ailleurs engagés à construire et développer la Vallée de l'Hydrogène à Lyon.

En 2018, notre objectif était de diviser par deux le coût de nos systèmes de piles à combustible ; objectif que nous avons atteint plus tôt que prévu. Désormais, nous souhaitons diviser le coût des systèmes de stockage de l'hydrogène par quatre et celui des piles et autres composants par plus de six d'ici 2030.

Nous étudions également les moyens de réduire l’empreinte carbone en adaptant les procédés de fabrication et les matériaux utilisés pour rendre nos produits plus efficaces, plus intelligents et plus recyclables. En équipant nos systèmes de piles à combustible de capteurs et en utilisant l'intelligence artificielle, nous pouvons développer de nouveaux modèles économiques et renforcer l'économie circulaire.

Alors que les investissements du secteur privé ont conduit l'innovation et la réduction des coûts, les investissements du secteur public sont nécessaires pour accélérer le développement de l'écosystème hydrogène, en commençant par la production d’hydrogène vert et les solutions de mobilité dédiées aux poids lourds. Dans le cadre du plan de relance du gouvernement français, 7 milliards seront consacrés à l'hydrogène. Avec le « Green Deal » de 750 milliards d'euros de l’Union Européenne et l'investissement de 9 milliards d'euros du gouvernement allemand, tous les acteurs pourront ainsi intensifier leurs efforts et créer, ensemble, un solide réseau européen de l'hydrogène.

Nous sommes à un moment crucial où l'impératif environnemental visant à réduire les émissions est aligné avec l’incitation économique. L'hydrogène peut à la fois alimenter la reprise économique, créer de nouveaux emplois et faire progresser les objectifs urgents de durabilité. Cette technologie constitue donc une excellente opportunité pour l’industrie de la mobilité.

 

Parole d'expert
Auteur
Image
patrick koller
Patrick Koller
Fonction
Directeur Général
Contact presse
Eric Fohlen Weill
Corporate communications director
Demande de contact
Pour toute question relative à notre politique d’utilisation des données personnelles, vous pouvez consulter la page correspondante : https://www.faurecia.com/mentions-legales
Contact analystes & investisseurs
Marc Maillet
et Anne-Sophie Jugean
Direction des Relations Investisseurs
Demande de contact
Pour toute question relative à notre politique d’utilisation des données personnelles, vous pouvez consulter la page correspondante : https://www.faurecia.com/mentions-legales
Ne manquez plus aucune info
Créer mon alerte
Abonnez-vous pour être informé de toute nouvelle publication sur le site !
Créer une alerte
Vous êtes interessé(e) par :
Pour toute question relative à notre politique d’utilisation des données personnelles, vous pouvez consulter la page correspondante : https://www.faurecia.com/mentions-legales