Image bannière (visuel principal de l'article)
China US
Partager
Catégorie
Stratégie

Du commerce multilatéral au commerce multi-bilatéral

Chapo
Les entreprises internationales comme Faurecia sont parvenues à assurer efficacement leur croissance dans un environnement macroéconomique et géopolitique favorable et plutôt fondé sur des politiques commerciales multilatérales ouvertes.
Corps
Citation

La coopération sera plus ardue dans le monde entier, à différents égards, commerciaux, environnementaux ou de sécurité (y compris la cybersécurité), et nous verrons la création d’un réseau croissant d'accords bilatéraux entre les nations.

Auteur
Patrick Koller
Fonction de l'auteur
Directeur général de Faurecia
Texte

Au cours des 20 dernières années, nous avons construit notre réussite sur notre capacité à acquérir une envergure internationale sur un marché mondial, tout en confortant une dimension locale dans chacun des pays dans lesquels nous menons nos activités.

À l’instar des autres acteurs, nous avons grandement bénéficié du développement du libre-échange et de la démocratie libérale (ou, dans le cas de la Chine, de l’ouverture de la société), associé à des révolutions technologiques qui ont unifié les marchés et les pratiques commerciales.

Nous observons à l’échelle mondiale des tensions accrues qui remettent en cause le statu quo.
Au centre de la bataille que se livrent les grandes puissances, la rivalité croissante entre les États-Unis et la Chine aura des effets clivants d’une importance considérable. Nous ne savons pas quel en sera le résultat - une coexistence instable ou une tension accrue.

Cette rivalité pourrait entrainer un risque supplémentaire de division au sein de l’Union européenne, mais elle pourrait aussi constituer une opportunité de développement de la souveraineté européenne à l’échelle mondiale. Cela nécessitera une Europe unifiée et forte, capable d'agir en tant que force d'équilibre.

Selon moi, les différents bouleversements politiques, commerciaux et même idéologiques dans les différentes parties du monde ne sont pas des faits isolés, mais s’inscrivent dans une série d’événements aux répercussions durables sur nos sociétés et sur la conduite des affaires.

La coopération sera plus ardue dans le monde entier, à différents égards, commerciaux, environnementaux ou de sécurité (y compris la cybersécurité), et nous verrons la création d’un réseau croissant d'accords bilatéraux entre les nations. Il est soutenu par un développement du populisme et du protectionnisme.

Inventée en 1987 par l’United States Army War College en référence au contexte international à la fin de la guerre froide, la notion de monde « VUCA » (Volatile, Uncertain, Complex, Ambiguous – Volatile, incertain, complexe et ambigu) est particulièrement d’actualité à l’heure de l’avènement d’une mondialisation « turbulente », pour reprendre l’adjectif judicieusement employé par Pascal Lamy, ancien directeur de l’Organisation mondiale du commerce.

L’une des bonnes nouvelles dans cet environnement complexe : la révolution technologique se poursuit, avec ses promesses d’innovations multiples (intelligence artificielle, ou bien encore l’Internet des objets pour n’en nommer que quelques-unes).

Il nous faut alors nous préparer, en faisant preuve de plus d’agilité.

Chez Faurecia, nous consacrons du temps et des efforts en vue de comprendre ces nouvelles forces qui entrent en jeu. Nous avons créé une série de conférences et de formations ainsi qu’un groupe de réflexion interne afin de comprendre le monde dans lequel nous nous apprêtons à vivre. Cela fait partie de nos convictions pour un avenir durable.

 

Tribune initialement publiée sur LinkedIn.

 

Parole d'expert
Auteur
Image
patrick koller
Patrick Koller
Fonction
Directeur Général
Contact presse
Eric Fohlen Weill
Corporate communications director
Demande de contact
Ne manquez plus aucune info
Créer mon alerte
Abonnez-vous pour être informé de toute nouvelle publication sur le site !
Créer une alerte
Vous êtes interessé(e) par :